Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 29 mai 2006

Chèvres, la suite

La deuxième chèvre (Noisette) a mis bas jeudi soir. Une chevrette est née, Châtaigne. Et voyant sa petite taille par rapport à Chocolat, mon frère a supposé qu'un deuxième allait arriver, et effectivement après quelques minutes Sorbier est né. Les voici en photo, à gauche Châtaigne et à droite Sorbier :

Châtaigne, Denis, Sorbier

Sorbier aura le même avenir que Chocolat (pas d'avenir donc...), et Châtaigne intégrera le troupeau. Mon frère a maintenant deux chèvres à traire matin et soir (environ 15 mn à chaque fois), le biberon à faire boire aux trois chevreaux, puis la fabrication des fromages, puis la vaisselle, ce qui représente beaucoup de temps au total. J'ai goûté son fromage et je l'ai presque trouvé bon ; donc il doit être vraiment bon pour ceux qui aiment le fromage de chèvre. J'en ai même un morceau dans mon frigo, c'est dire si je fais des efforts pour aimer ça...

mardi 16 mai 2006

Que voyez-vous sur la photo ?

Depuis ce matin j'ai droit à ça si je regarde dans la cour en bas de l'immeuble. Je me pose des questions... Zoom sur la photo :

lundi 15 mai 2006

Noisette, Praline, Chocolat

Et non, ce ne sont pas mes parfums de friandises préférés...

Noisette et Praline ce sont les deux chèvres de mon frère Denis. Et Chocolat c'est le fils de Praline qui est né la semaine dernière. Joli petit bouc de 4,2 kg :

Chocolat Chocolat et Praline Chocolat

L'intérêt d'avoir des chevreaux c'est que la mère produise du lait afin d'en faire du fromage, ou éventuellement agrandir le troupeau si le chevreau est une chevrette. Et donc ce chevreau est destiné à la consommation humaine sous peu, car ensuite la viande prend l'odeur du bouc, désagréable et tenace. La production de lait s'annonce prometteuse vu le pis de Praline sur la deuxième photo, tandis que Chocolat a droit à du lait artificiel. Vraiment dommage que je n'aime pas le fromage de chèvre...

samedi 13 mai 2006

Cadeau d'anniversaire

Oui, mon anniversaire c'était il y a quelques mois. Mais j'ai enfin planté les herbes aromatiques que j'avais eues à cette occasion. J'ai voulu attendre le printemps, et puis tant qu'à faire j'ai attendu d'avoir déménagé. Enfin voilà, elles sont sorties de terre, mais encore un peu petites pour être utilisées en cuisine :

Plantes aromatiques

Dans le désordre : aneth, ciboulette, thym, persil, coriandre, cerfeuil, basilic. Les pots sont de taille idéale : suffisamment petits pour être posés dehors sur le rebord de la fenêtre, suffisamment grands pour que la grille les retienne et qu'ils ne risquent pas de tomber. En bonus, la vue depuis la fenêtre de la cuisine : un mur assez laid et un immeuble.

Vue depuis la fenêtre de la cuisine

jeudi 11 mai 2006

Régularisation des charges

J'inaugure la rubrique Ca m'énerve, et vu que selon certains je râle tout le temps, elle devrait accueillir de nombreux billets :-).

J'ai reçu une lettre de la propriétaire de l'appartement que j'ai quitté le mois dernier, pour me rendre ma caution après en avoir déduit la régularisation des charges (chaque mois une partie du loyer était une provision pour charges). Dans l'enveloppe, un chèque qui ne représente qu'une grosse moitié de ma caution de 600 euros, accompagné d'un papier avec des calculs très approximatifs et quelques justificatifs qui ne justifient pas grand-chose. Entre autres exemples :

  • pour un an, le montant du chauffage (central au gaz) est de 330 euros. Alors que le gaz est censé être bon marché par rapport à l'électricité, ça m'aurait coûté largement moins cher d'avoir du chauffage électrique individuel. Mais voilà, le mode de calcul pour le gaz, c'est la division par le nombre de logements, dont la maison des propriétaires. Forcément ça plombe le prix du chauffage pour mes 25 m2...
  • pour un an, consommation de 50 m3 d'eau, alors qu'en un mois dans mon appartement actuel j'ai utilisé 2 m3. Explication : le relevé du compteur d'eau n'a pas dû être fait à mon arrivée, le mari de la propriétaire étant hospitalisé. Donc ce chiffre inclut certainement la consommation du locataire précédent, mais comme je n'ai aucune preuve je ne peux pas me plaindre.
  • un calcul complètement faux pour le gaz, avec une multiplication de kilowatts par un prix au m3, et en plus le résultat du calcul est faux. Il semblerait cependant que le vrai calcul donne un résultat équivalent à celui-ci.

Finalement les charges pour l'année c'est en gros le double des provisions, d'où l'intérêt de faire payer des provisions sur charges... Je commence à penser que les propriétaires n'hésitent pas à faire payer plus que nécessaire aux locataires, ça fait deux fois que je loue directement à un propriétaire, deux fois que ça se passe mal (l'autre fois l'appartement était soi-disant sale quand je suis partie, alors que bien plus propre qu'à mon arrivée). Forcément, avec la caution sur leur compte bancaire ils sont en position de force. Et puis là au lieu de faire la régularisation des charges avant que je parte, je reçois une lettre quand je ne suis plus sur place, et que forcément pour râler c'est plus compliqué. Soi-disant ça prenait du temps de récapituler, pourtant remplir une feuille avec des calculs aléatoires ça me semble pas long...

Ah si on pouvait "blacklister" les propriétaires je n'hésiterais pas...